La M.F.R. de la Côte Sous le Vent met en œuvre un projet dont le sens consiste à donner à chacun les moyens de se construire.

Notre ambition : le travail ensemble, l’esprit d’équipe, socle essentiel

pour la réussite de nos publics en formation.


Ce projet éducatif se décline en quatre axes essentiels :

1. Aider chaque personne en formation, adolescent ou adulte, à réussir sa vie professionnelle et sociale

 

2. Mettre en œuvre des formations par alternance où chaque jeune est actif

 

3. Permettre aux familles de s’exprimer, remplir leur rôle et coopérer ensemble

 

4. Agir avec des professionnels, des responsables, des élus au service des territoires et du développement local

 

Aider chaque personne en formation, adolescent ou adulte, à réussir sa vie professionnelle et sociale

 

Développer l’éducation à la citoyenneté et encourager la vie de groupe, en internat, dans un environnement de qualité, sécurisant, à taille humaine.

 

Proposer un plan d’animation du temps résidentiel et faciliter des moments d’écoute et de discussion avec l’équipe éducative quelle que soit l’heure de la journée.

 

Accompagner chacun dans ses projets, son parcours, ses difficultés, ses succès.

Mettre en œuvre des formations par alternance où chaque jeune est actif

 

Utiliser un carnet de liaison entre les parents, les maîtres de stage et les moniteurs.

Procéder à des évaluations régulières qui permettent de faire le point et de   mesurer les progrès.

 

Varier, dans la journée et la semaine, les activités pédagogiques : travail individuel et de groupes, apports théoriques, travaux pratiques, visites, recherches…

Permettre aux familles de s’exprimer, remplir leur rôle et coopérer ensemble

 

Accueillir avant la rentrée les futurs élèves, et leurs parents, leur donner toutes   les informations utiles sur l’organisation de la scolarité et la vie de   l’établissement.

 

Impliquer les parents dans la formation : suivi des études d’alternance, participation à des évaluations, dans des commissions éducatives…

 

Avoir des relations assidues (réunion, visite, bilan individuel…) pour discuter de   l’évolution des jeunes et de leurs projets et organiser des rencontres «familles-  maîtres de stage-moniteurs-jeunes».

 

Favoriser les échanges pour débattre de questions éducatives et résoudre des aspects matériels (transport, hébergement…).

Agir avec des professionnels, des responsables, des élus au service des territoires

et du développement local

Réaliser une fois par an une manifestation ouverte au public : présentation des   métiers, porte ouverte, journée technique, animation culturelle…

 

Être en contacts fréquents avec les maîtres de stage et les associer à la formation   et aux évaluations.

 

Proposer des voyages, des stages, différentes actions en France et à l’étranger qui   sensibilisent les jeunes et les adultes au développement durable et à l’ouverture   au monde.